Partagez | 
 

 Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Pseudo : blast
Posts : 705
Âge du perso : 27 ans
État civil : libre... plusieurs relations... selon les points de vue
Activité : Agente immobilière
Money : 216
April S. Hedlund
Fonda-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Sam 26 Mar - 21:29

Tell me, what is it about ?
Sybil & April


Un jour après l'autre, les semaines avaient fini par s'enchainer et cela faisait déjà plus d'un mois qu'April avait pu faire la connaissance de sa nouvelle colocataire, Sybil. Et c'était bien là une rencontre et un choix qu'elle ne regrettait pas. Sa nouvelle amie apportait plein de choses agréables dans sa vie. Premièrement, c'était un pur plaisir pour ses yeux à chaque fois qu'elles passaient du temps ensemble : la première impression qu'elle lui avait laissée ne s'était toujours pas effacée. Son charme était unique, frais et pétillant, sa beauté attrapait le regard à chaque fois qu'elle souriait. April se faisait toujours un peu plus souriante, un peu plus charmeuse quand elle la voyait dans la pièce. Après tous, sa nouvelle amie pourrait peut-être devenir un peu plus que cela, qui sait, si elle était dans ses goûts ? Mais la partie qui la ravissait absolument, c'était de découvrir son caractère et sa vie.  Active, comme elle, elle avait pourtant un avis engagé sur beaucoup de sujets et tentait toujours de convaincre April d'adopter son style de vie. Pour ce qui était du bio, la blondinette avait vite laissé du terrain. Elle n'avait pas envie de se charger de courir partout en ville pour trouver du bio, mais acceptait que le frigo s'en remplisse petit à petit.

Le mystère planait en revanche autour la jolie femme colorée. À mi-chemin entre la fille à papa élevée avec une cuillère en or dans la bouche et la rebelle, le contraste faisait sourire April qui avait été élevée à la dure. Ap' profitait de sa soirée comme elle aimait le faire. Un tee-shirt sans soutien-gorge, un shorty confortable et une paire de chaussettes pour garder ses pieds au chaud, quoi de mieux pour une soirée à la maison ? Elle aimait se garder quelques soirées comme cela dans sa semaine, gardant les autres pour le boulot ou ses soirées de drague. La blondinette avait prévenu sa nouvelle colocataire du deal : ok pour une coloc mais pas question de changer ses tenues conforts.

Pour la troisième fois ce mois-ci, Sybil rentrant accompagnée. Et encore une fois, ce fut cours : quelques murmures à l'entré, durant quelques minutes, avant que son fiancé ne lui souhaite une bonne soirée. Et voilà ce qui éveillait la curiosité d'April. Un fiancé, riche visiblement si elle se fiait à  la voiture qu'elle avait aperçue en bas de l'immeuble, une jolie fiancée.. Vivant séparément et ne passant pas la nuit ensemble. Ce soir, la curiosité était un peu trop forte pour qu'elle ne se retienne. April rejoignit sa coloc dans la cuisine et vit déposer un bisou charmant sur sa joue en guise de bonjour. « Comment tu vas Sybil ? Tu sais... ça ne me dérange pas si ton fiancé dors un soir à la maison, tu peux inviter qui tu veux. Ton fiancé, un autre homme, même une fille, y'a pas de problème, je serais une tombe ! » Elle lui fit un petit clin d'oeil en s'appuyant contre le plan de travail. « Tu veux boire un verre ? »





All I remember is your back
Walking towards the airport, leaving us all in your past, I traveled fifteen hundred miles to see you, begged you to want me, but you didn't want to.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : auril
Posts : 184
Âge du perso : 25 ans
État civil : fiancée
Activité : Stagiaire chez Real Estate
Money : 8
Sybil Lamba
Admina-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Lun 4 Avr - 23:49

Tell me, what is it about ?
April & Sybil

 
Sybil avait passé la journée à courir après des contrats introuvables mais d’une extrême importance. Une sale journée qui avait mal débuté avec un appel de son boss qui l’avait appelé très tôt le matin pour qu’elle lui amène son café à une heure bien précise. Elle détestait son job, comment avait-elle pu devenir une simple stagiaire alors qu’elle sortait de la Harvard Business School ? Tout ça pour prouver au papa chéri qu’elle pourrait se débrouiller seule. Le pire c’est qu’il avait fait jouer ses contacts pour qu’elle ne trouve pas un travail facilement. Heureusement que son "pseudo-fiancé" lui avait trouvé un stage dans une agence immobilière qui appartenait à sa famille.

Revenons à ces fameux contrats, apparemment, ceux-ci avaient été déposé sur le bureau de la jeune héritière pour qu’il soit envoyé à la première heure ! Toutefois, la brune n’avait jamais eu ses bouts de papiers sur son bureau, elle était persuadée que son boss les avait oublié quelque part mais elle ne pouvait rien dire mise à part qu’elle était désolée et qu’elle allait les retrouver ses contrats. Quelques fois, elle se retenait de lui balancer ses quatre vérités mais elle devait tenir jusqu’au bout, ce stage se finissait dans un an. Elle avait passé la matinée à les rechercher et les avait finalement retrouvé près d’une photocopieuse.

La journée était enfin terminée, la brune pouvait enfin retourner chez elle. Toutefois, elle reçut un message de Finn qui lui demandait de la rejoindre dans le café habituel. Une fois là-bas, il lui expliqua qu’il avait organisé un week-end pour leur deux familles, afin de leur montrer que leur relation était forte et apporterait un plus à l’entreprise. Le demi-frère de Sybil devenait de plus en plus dangereux et même si la perspective d’un week-end ne la réjouissait pas tant que cela, il fallait avouer que c’était une bonne idée de la part de boucle d’or. Ils devaient se montrer unis quoi qu’il arrive et éjecter cet enfant illégitime aussi rapidement qu’il était apparu dans leur vie. Après avoir diné dans une restaurant hors de prix, Finn ramena son amie jusqu’à son appartement, cela faisait un mois qu’elle avait emménagé dans cet endroit avec une fille qu’elle avait rencontré en pleine rue. Son père l’ayant obligé à se trouver un logement, elle avait opté pour la colocation car elle n’avait pas vraiment les moyens de se payer un appartement. Bon, elle aurait pu louer un appart miteux mais la princesse qui sommait en elle ne l’aurait pas supporté.

Une fois à l’intérieur, elle se dirigea directement vers la cuisine, elle avait profité de la présence de Finn pour lui faire payer ses courses, résultat, un frigo plein à craquer d’alimentation bio et locale. April, sa colocataire vint la rejoindre et vint lui déposer un bison sur la joue en guise de bonjour. Elle ne fut pas étonnée de cette accueil, elle avait vite compris le caractère de sa colocataire et un petit bisou ne pouvait faire de mal à personne. D’ailleurs, Sybil le lui rendu aussitôt. « Je vais plutôt bien malgré la journée affreuse que j’ai passé; je te passe les détails mais c'est mon boss qui est un abruti et toi ?» répondu Sybil tout en rangeant les courses. Elle s’arrêta brusquement lorsque April lui parla de son fiancé ou d’autre personne qu’elle pourrait faire venir à la maison. Il est vrai que la situation était compliquée, elle n’avait pas vraiment pris le temps de trouver un bon prétexte et là le temps lui manquait, s’il elle prenait du temps à répondre, la blonde pourrait se poser des questions. « Oh tu sais, Finn est un timide et il ne veut pas déranger. Si on veut être ensemble, je vais chez lui, tout simplement. Et t’inquiète, tu ne me verras pas avec un autre homme ou…fille, je suis fiancée moi !!! »  Les derniers mots avaient été prononcé d’un air amusé et elle leva sa main pour montrer l’énorme alliance qu’elle portait sur son doigt. De quoi aurait-elle l’air si elle amenait d’autres personnes que son blondinet dans son appart ? « Un verre pourquoi pas ? Mais rappelle toi que je ne bois que des alcools raffinés et de qualité, j’espère que tu as cela en réserve ? » Princesse le retour, il était difficile de chasser le naturel et même si sa situation était différente, ses exigences étaient restées les mêmes.


 
copyright acidbrain


Keep the dream alive don't let it die If something deep inside keeps inspiring you to try, don't stop And never give up, don't ever give up on you Don't give up  ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : blast
Posts : 705
Âge du perso : 27 ans
État civil : libre... plusieurs relations... selon les points de vue
Activité : Agente immobilière
Money : 216
April S. Hedlund
Fonda-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Mer 6 Avr - 19:19

Tell me, what is it about ?
Sybil & April


April s'en plaignait à qui voulait bien l'attendre : le plus terrible avec sa nouvelle colocataire était sa manie de vouloir manger sain à tous prit ! April en payait le prix fort : plus de 80% du frigidaire était à présent rempli de chose saine, des vrais aliments non issue de l'industrie et pire encore, des aliments biologiques. Affreux, n'est-ce pas ? Sur le ton de l'humour, elle lança à sa colocataire en constatant ce sac rempli de courses : « Tu t'es laissée allée à acheter des trucs sains, encore ? C'est une vilaine manie ! » C'était devenu rapidement un joyeux sujet de chamaillerie. Bien sûr qu'April n'était pas contre tout cela. En revanche, se prendre la tête à aller faire ses courses ailleurs, très peu pour elle. Les deux jeunes femmes avaient donc vite trouvé comment résoudre cela, si Sybil voulait qu'on mange sain dans la maison, il faudrait qu'elle trouve les produits pour !

Sybil lui rendit son bisou et lui expliqua qu'elle avait passé une mauvaise journée. Son supérieur avait encore était un chieur visiblement, ce n'était pas la première fois qu'elle s'en plaignait. La métisse semblait déjà du pas forcément bien digérer ce statut de stagiaire en dépit de son diplôme et la privation d'argent de son père... Deux choses qu'April pouvait difficilement comprendre : premièrement, un père dans sa vie il n'y en avait pas. Secondement, l'argent c'était elle qui le ramenait, pas ses parents.  Si des fois elle taquinait sa colocataire à ce sujet, elle ne s'en était pas privée dès le premier jour, elle savait aussi faire preuve de compréhension. Un peu. « Les boss craignent. Sauf moi. Et toi quand tu en seras une. » Pas mal comme compassion, non ? April n'était pas diplômée là dedans.

En revanche, elle leva un sourcil en voyant sa coloc' se stopper net, une seconde, face à sa question. Ce n'était pas une question bizarre pourtant, c'était même plutôt légitime. « Il ne dérangerait pas ! J'ai même plutôt envie de le connaitre. Je suis curieuse de voir ce qu'est ton type d'homme ! »

Elle rit en la voyant montrer sa bague. « C'est une jolie bague ! » Elle ne discuterait pas là dessus, c'était indéniable. Mais c'était pourtant là le seul signe flagrant qui indiquait que Sybil était bientôt une femme mariée. Et cela intriguait April. La blondinette se hissa sur la pointe des pieds pour accéder au placard où elle rangeait l'alcool. « Bien sûr, Madame ! J'ai du rhum arrangé par un ami à la banane, une vraie tuerie, ou du vin rouge. La bouteille ne coûte sûrement pas celles de papa, mais c'est quand même pas trop mal, tu préfères quoi ? » Pas de vin blanc dans son placard, ce truc avait l'art de lui retourner le ventre. La jeune femme sortie les deux bouteilles et attendis la réponse de son ami pour pouvoir choisir les verres qui iraient avec.

« J'aime bien notre petite colocation, mais dis-moi, si tu es fiancée à Finn, pourquoi vous ne vivez pas ensemble ? C'est sensé être le prétest pour vérifier si on ne se foire pas, si on pourra bien vivre à deux pour l'éternité et tout le tralala.... Il n’a pas l'air en manque d'argent, tu n'as pas l'air timide... y'a de l'eau dans le gaz, il est trop timide ou bien... ? » Oui, elle fouinait sans vraiment s'en cacher. Le mariage, elle n'y croyait pas. Mais Sybil y croyait, pourquoi ne suivait-elle pas les autres tralala, comme aménager ensemble, qui allait avec la monogamie ?






All I remember is your back
Walking towards the airport, leaving us all in your past, I traveled fifteen hundred miles to see you, begged you to want me, but you didn't want to.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : auril
Posts : 184
Âge du perso : 25 ans
État civil : fiancée
Activité : Stagiaire chez Real Estate
Money : 8
Sybil Lamba
Admina-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Jeu 7 Avr - 19:59

Tell me, what is it about ?
April & Sybil

 

Sybil avait pris l’habitude de remplir le frigo de chose saine, ce qui n’était pas vraiment au gout de sa colocataire qu’elle tentait en vain de convertir à sa cause.  C’était quelque chose qui lui tenait à cœur et elle mettait un point d’honneur à respecter ses principes, bien que cela soit difficile de temps en temps. Toutefois, cela ne  s’arrêtait pas là car la brune avait la fâcheuse habitude de vouloir que son entourage fasse de même. « Je ne vois pas pourquoi tu te plains, grâce à-moi ton frigo est rempli à longueur de journée. Je fais attention à ce que tu manges, dis-toi que c’est pour ton bien…» lança-t-elle d’un ton maternel et bienveillant.

« Oui on verra, là je suis encore loin de devenir le boss. Mise à part se plier à ses quatre volontés, je ne peux rien faire pour le moment ! » On pouvait apercevoir le désespoir sur son visage. Il était difficile pour elle d’être à la botte d’une personne, d’habitude c’est elle qui donnait les ordres.  Le pire, c’est qu’elle ne pouvait même pas demander à Finn d’intervenir alors elle avait appris à devenir patiente mais c’était une qualité qu’elle n’avait pas et qu’elle devait acquérir.

Pour dissiper le doute, Sybil pensait à faire venir Finn, au moins une fois dans l’appartement. Il rencontrerait April et pourrait passer la nuit avec sa fiancée. Ainsi, la  blonde se poserait moins de question. Le seul bémol c’est qu’il n’était pas si timide que cela, au contraire. Le blondinet avait un minium confiance en lui et adorait blaguer, même avec des inconnus. Cependant, il était d’un naturel calme, elle comptait jouer là-dessus pour expliquer sa timidité, de plus, elle n’oublierait pas de lui informer de toute cela, bien entendu. « Écoute, je peux essayer de le faire venir un jour pour que tu puisses le rencontrer, je suis sûre que vous allez vous entendre. Mon Finn, c’est l’homme parfait, voilà mon type d’homme… » Elle avait dit la fin de sa phrase sur le ton de plaisanterie mais il y avait quand même une part de vérité.

Sybil ne jurait que par le vin, du moins la plupart du temps, c’est de toute évidence qu’elle opta pour cette boisson. Elle n’était peut-être pas au niveau de celui de papa mais elle devait apprendre à faire avec. Elle devait apprendre à baisser ses attentes et ses exigences. Papa chéri avait bien l’intention de la laisser trimer un bon moment, il avait dit "minimum une année" « Le vin toujours le vin ma chère…» répondu la brune tout en terminant de remplir le frigo.

Elle s’attendait à ce genre de réflexion, pourquoi ne vivait-elle pas avec son fiancé ? April n’était pas la première à lui demander et ne serait surement pas la dernière. Il y avait tout un tas de raisons pour lesquelles ils ne vivaient pas ensemble. Elle trouvait donc cela légitime que sa coloc lui pose ses questions.  « La situation est comment dire…compliqué ! On vient tous les deux d’une grande famille et certains membres sont…très très fermés d’esprit si tu vois ce que je veux dire. » lui lança-t-elle tout en lui faisant un clin d’œil. Inutile de lui faire un dessin, vivre ensemble avant le mariage, quel sacrilège, quelle idée ! « En plus, maintenant que papa veut que je me débrouille par moi-même, il trouverait facile que j’aille vivre chez mon copain qui est toujours plein aux as ! Alors la colocation est la solution pour le moment, ça m’empêche de devenir folle et au moins ça nous a permis de nous connaitre, ce n’est pas beau la vie ?» Bien qu’elles ne se connaissent depuis un peu plus d’un mois, April lui avait fait bonne impression ! Elle ne connaissait pas grand-chose sur sa vie mais elle avait tout le temps de le découvrir. Sybil avait décidé de se poser dans le salon, alors si elle l’avait décidé, April devait en faire de même sans rien dire. Quoique, c’était plus l’habitude qui lui faisait penser ainsi. Chez elle, l’héritière était la reine mais jamais méchamment, elle n’aimait pas l’air hautaine que prenait les riches alors elle le faisait toujours avec le sourire.  « Allez prend ce vin et on passe au  salon. Si on parlait de toi cette fois-ci ? Tu bosses dans l’immobilier c’est ça ? C’est marrant comme coïncidence…» Lorsqu’on sait que son fiancée était l’héritier d’une des plus grosse agence du pays et qu’en plus, elle y bossait pour le moment, elle trouvait cela marrant que sa colocataire travaille dans le même domaine. Sybil se débarrassa de ses bottes et s’installa sur le canapé attendant que sa nouvelle amie fasse de même.
 
 
copyright acidbrain


Keep the dream alive don't let it die If something deep inside keeps inspiring you to try, don't stop And never give up, don't ever give up on you Don't give up  ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : blast
Posts : 705
Âge du perso : 27 ans
État civil : libre... plusieurs relations... selon les points de vue
Activité : Agente immobilière
Money : 216
April S. Hedlund
Fonda-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Dim 10 Avr - 20:51

Tell me, what is it about ?
Sybil & April


Manger bio, c'était pour son bien. April leva les yeux au ciel. Quel genre de personne se préoccupait du bien des autres ; Nutritionnellement parlant qui plus est ? Aucun doute, Sybil était bel et bien née avec une petite cuillère en argent dans la bouche, sans quoi elle ne perdrait pas son énergie, son temps et son argent à s'occuper de sa nutrition ! Mais c'est vrai qu'il pouvait y avoir pire comme défaut, alors... Non alors rien, April aimait avoir le droit de s'en plaindre gaiement.

Mais sa coloc n'avait pas que des "mauvais" côtés. Elle aimait le vin autant qu'elle. C'était donc un choix parfait. April se ravit donc de son choix et attrapa deux verres en plus de la bouteille. Sûrement que le vin ne serait pas à la bonne température pour les gouts de son amie, mais il faudrait qu'elle fasse avec, acheter une cave à vin n'était pas dans son budget actuel, elle remboursait actuellement l'appartement. « Parfait, ton Finn ? Fais attention, c'est alléchant ce type de proclamation ! » Elle fit un sourire taquin à sa coloc', mais ne rigolait qu'à demi. Ça lui était bel et bien arrivé de passer la nuit avec un homme ou une femme fiancée. Et elle ne le regrettait en rien, après tous s'ils se laissent tenter avant le mariage, ça n'était qu'avancer le processus, ça serait arrivé quoiqu'il arrive. Mais le fiancé d'une amie, non ça elle ne l'avait jamais fait. Pas encore. Ce n'était pas particulièrement dans ses plans d'ailleurs. Pas qu'elle planifiait quoi que ce soit habituellement, c'est vrai qu'elle se laissait souvent allée à une impulsion. Mais pour avoir entre aperçus le blondinet, s'il fallait choisir, ce ne serait pas sur lui qu'elle jetterait son dévolu. Celle qui l'avait charmé au premier regard, c'était Sybil. Elle ne lui avait pas dit, bien sûr, mais son attirance restait là, à veiller en silence, guettant la moindre possibilité, la moindre chance. Il suffirait d'un petit signe pour qu'April tente sa chance auprès d'elle. Mais elles n'en étaient pas là, pour l'heure rien n'indiquait qu'il se passerait quoi que ce soit.

Vin à la main, April allait s'installer confortablement à côté de sa coloc dans le canapé, savourant en silence la beauté de son visage. Elle n'aimait pas particulièrement sa vie, mais ce qu'elle entendait de la bouche de son amie ne la tentait pas plus que cela. « C'est... totalement cliché ta vie. Parents riche, une mode de vie sur mesure qui doit être suivi, le fiancé BCBG qui va avec... S'il te plaît dis-moi que tu ne fais pas tout dans les règles, ça à l'air d'être à mourir d'ennuis ! Je passe sur ton père qui est soit un grand sage soit le dernier des abrutis, mais... » April but une gorgée de vin avant de secouer sa tête. « Non, je n'y crois pas. Bon sang tu manges même bio, tu ne rentres vraiment pas dans la case du "je vais épouser le fils de la famille untel. Je ne peux pas dormir avec lui avant le mariage, c'est un sacrilège !" C'est ridicule. » Elle ne comptait pas se laisser déconcentrer par Sybil qui ramenait le sujet à elle, April avait décidé qu'elle n'en avait pas fini encore. Elle se pencha un peu en avant. « Si tu veux que je crois que ton Finn est l'homme parfait, vas falloir me le vendre. Parce que pour l'instant, il est dans la case coincé et friqué. Ne me dis pas que c'est ton genre, tu ne mériterais pas de manger bio ! Tu aimes manifester ! On parlera des coïncidences quand j'en saurais plus sur ton couple, c'est trop étrange tout ça. » Malgré le fait que ses propos étaient directs, la blondinette n'avait pas opté pour un ton rentre-dedans. Non, elle voulait percer un peu les secrets de Sybil, ce qu'elle lui racontait ressemblait à un compte qu'elle qu'aurai pu écrire. Peut-être que ça marche auprès des gens riches. Depuis qu'elles vivaient ensemble, April avait assez entendu Sybil et ses avis engagés, volontaires, ses envies d'actions pour trouver tout cela louche. Elle s'engageait vraiment dans un mariage avec un autre richou gâté ?






All I remember is your back
Walking towards the airport, leaving us all in your past, I traveled fifteen hundred miles to see you, begged you to want me, but you didn't want to.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : auril
Posts : 184
Âge du perso : 25 ans
État civil : fiancée
Activité : Stagiaire chez Real Estate
Money : 8
Sybil Lamba
Admina-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Lun 11 Avr - 16:43

Tell me, what is it about ?
April & Sybil

 

La remarque de sa colocataire la fit doucement sourire, elle avait eu le droit à tout un tas de réaction différente à chaque fois qu’elle proclamait que son Fin était parfait. La plupart pensait qu’elle était encore sur son nuage, ne voyant pas la réalité des choses. Toutefois, elle avait bien les pieds sur terre et le blondinet avait atteint un degré de perfection que cela en devenait énervant. Bien qu’ils avaient tous les deux les mêmes idéaux, Sybil était plus impulsive et engendrait pas mal de problème. Finn, c’était tout le contraire, il savait se montrer calme et patient devant des situations chaotiques. En plus de cela, il aimait blaguer, ce qui rajoutait un plus à son charme. Si on devait lui reprocher une seule chose c’est qu’il se vexait assez rapidement, comme un enfant. Avec ce tableau, on pouvait se demander pourquoi ils ne sont pas ensemble pour de vrai ses deux-là. En fait, il n’y avait jamais le déclic, car au début des rendez-vous arrangés par leur famille, ils ont bien tenté mais rien ne se passait. Ils se considèrent comme des âmes sœur amicales. « Ah bah si c’est comme ça, tu ne le verras jamais mon Finn ! » plaisanta Sybil tout en faisait mine d’être faussement choqué ! April était une jolie fille, elle pourrait très bien plaire à Finn mais cela rendrait leur plan compliqué si son fiancé fricotait avec sa colocataire.

Confortablement installé, Sybil ne but s’empêcher d’éclater de rire en écoutant April parlant de sa vie pleine de clichée. Elle n’en s’était pas rendu compte lorsqu’elle lui expliqua la situation mais en y repensant, oui, son histoire était digne d’un téléfilm. Heureusement pour elle, Sybil ne rentrait pas vraiment dans le moule, du moins ce qu’on attendait d’elle. Toujours dans la provocation, elle en avait fait voir de toutes les couleurs à ses parents. « Oh my god ! Tu as raison, ma vie est un ramassis de cliché, faut que je boive un coup-là ! »   A ses mots, elle but d’une gorgée son verre de vin et s’en resservit aussitôt. « Je te rassure que je ne fais pas tout dans les règles ou sinon ma vie serait d’un ennui mortel ! Mais je dois avouer que je suis bien obligée de suivre certaines règles, j’ai pas fait toutes ses études et ses efforts pour me retrouver sans rien, tu vois ?»   Les règles de la maison, elle les avait suivis plus ou moins, du moins assez pour rester dans les bonnes grâces de la famille. Son héritage, elle y tenait et personne n’avait le droit d’y toucher. Bien que ce soit son père qui avait choisi ses études la brune y avait pris gout et appréciait la Finance, en réalité, elle ne se voyait pas dans un autre domaine. « Hey, le côté je ne peux pas dormir avec lui avant le mariage, c’est pour la famille, on n’a pas attendu le mariage pour ça, je ne suis pas tarée ! Tu sais ils sont encore au siècle dernier, c’est fou à croire mais c’est comme ça alors on fait semblant pour éviter le scandale… »   Bon, elle n’avait jamais passé à l’acte avec Fin parce qu’ils ne sont pas réellement ensemble mais les gens devaient penser qu’ils l’avaient déjà fait. Leur plan avait quelques inconvénients, comme le sacrifice de leur vie amoureuse. Sybil avait déjà eu quelques copains avant de se mettre en couple avec Finn et ils avaient déjà feinté quelques pauses dans leur couple pour aller voir ailleurs sans devoir se cacher.

Ce n’était pas pour tout de suite qu’elle en saurait plus sur sa mystérieuse colocataire car celle-ci insista sur la vie de l’héritière. Cependant, elle n’en avait pas  fini avec elle. Sybil trouvait cela marrant l’image qu’elle avait de Finn coincé, vraiment ? Non il était loin de l’être mais c’est vrai que c’était la première impression qu’il donnait. Allez savoir pourquoi, son calme légendaire lui donnait un air de coincé. Le truc, c’est qu’il savait se maitriser un minimum et savait comment se  comporter avec telle ou telle personne. Elle ne put s’empêcher de rire un peu et finit par lui répondre. « Te le vendre, carrément ? Tu sais il est loin de l’image que tu te fais de lui, bon il est friqué c’est vrai mais il est loin d’être coincé, d’ailleurs il a toujours des idées farfelues et on ne s’ennuie pas avec lui ! Il est comme moi, il est très engagé dans  diverses causes mais j’avoue qu’il sait quand il faut s’arrêter, moi je continue toujours tête baissée !»   Elle but un peu de son vin et revint rapidement à la charge en ce qui concernait April. « Maintenant, si tu veux en savoir plus et si tu veux le rencontrer, c’est à ton tour ! tu n'as pas répondu à ma question, non ? Tu croyais que tu pouvais t'en sortir aussi facilement ? » Lança-t-elle d’un air taquin tout en se penchant elle aussi en avant, ce qui avaient pour effet qu’elles se retrouvaient assez proche l’une de l’autre.
 
 
copyright acidbrain


Keep the dream alive don't let it die If something deep inside keeps inspiring you to try, don't stop And never give up, don't ever give up on you Don't give up  ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : blast
Posts : 705
Âge du perso : 27 ans
État civil : libre... plusieurs relations... selon les points de vue
Activité : Agente immobilière
Money : 216
April S. Hedlund
Fonda-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Dim 17 Avr - 19:58

Tell me, what is it about ?
Sybil & April


Voilà ce que April aimait bien avec sa coloc : l'art qu'elle avait de bien la cerner et comprendre ses plaisanteries. Plus d'une personne serait restée sciée ou mal à l'aise face à sa déclaration de vouloir draguer son fiancé. Au lieu de cela elle rentra dans le jeu, sans perdre le nord. Son air choqué était tout ce qu'il y avait de plus faux et c'était agréable d'avoir ce type de réaction. Tout comme le fait qu'au lieu de s'indigner qu'elle traite sa vie de "cliché", sa colocataire éclata de rire, sincèrement amusé ! April rit à sa réaction et l'accompagna pour boire une gorgée également.

Autre point positif, elle avait une amie avec qui partager son vin, elle au moins ne la jugeait pas pour avoir son verre à chaque fois qu'elle restait à la maison. Les demoiselles auraient presque pu se réserver une bouteille chacune, à la fin de la soirée, ça reviendrait sûrement au même bilan. « C'est toujours ce que les enfants sages disent : ils n'obéissent pas toujours ! Mais résultat au lieu de vivre avec ton fiancé, tu es coincée avec moi !... Ça aurait pu être pire, tu es chanceuse ! » April fit un petit clin d'oeil amusé à sa colocataire. Pour ce qui était du reste, non, elle ne pouvait pas dire qu'elle voyait. « Non je ne vois pas vraiment, j'ai pas beaucoup étudié, je n’avais pas des parents pour financer derrière ni aucune ligne de conduite à tenir pour pouvoir bénéficier de quoi que ce soit. » C'était une remarque sans rancœur, la jalousie, ça ne faisait pas partie du mode de vie d'April. À vrai dire, elle n'aurait pas troqué sa vie contre celle de Sybil. Contre celles d'autres personnes, peut-être, mais son chemin lui convenait. Il avait sûrement de quoi en choquer plus d'un, mais elle était fière de s'être tirée seule des ennuis dans lesquelles elle s'était plongée.

Regardant attentivement Sybil, à demi passionnée par ses expressions, April ne put retenir une grimace en l'entendant parler du fait que pour sa famille, elle ne pouvait coucher avec quelqu'un avec le mariage. Elle au moins, ce n'était pas sa mère qui viendrait lui faire la morale à ce sujet. Entre ses infidélités et ses relations avec les femmes, la mère d'April aurait de quoi faire pâlir la famille de Sybil... et April sans doute aussi. Finalement, peut-être qu'elle ressemblait à présent plus à sa mère qu'elle ne voulait bien l'admettre. Quant à ce mystérieux Finn, April restait septique à son sujet. Friqué, ça ne pesait pas dans la balance, ça n'avait jamais rendu quelqu'un bien ou mauvais. Idées farfelues et pas d'ennuis ? Intéressant, très même. Mais engagé comme elle ? April fit mine de s'étouffer en buvant « Oh ne me dites pas que vous êtes complémentaire sur l'engagement, vos causes et tout ça ! J'espère bien qu'il met un peu d'eau dans ton vin -même si cela est un crime, je te l'accorde ! -, parce que deux comme toi... » April lui fit une grimace, taquinant de bon cœur sa colocataire.  

Malheureusement, la belle lui rappela qu'elle n'avait pas répondue à la question précédente. Ap' sourit avant de boire une gorgée. Il n'y avait pas grand-chose d'intéressant à son goût autour de ce sujet... raison de plus pour le rendre un peu plus pétillant. « Coïncidence ? .. Je ne crois pas. » Un éclair de jeu traversa le regard de la blonde avant qu'elle ne se rapproche un peu plus de Sybil. C'était l'heure des confidences. « Je savais déjà que tu travaillais pour Real Estate et sortait avec un de leur décisionnaire. Je planifie depuis des semaines de te séparer, toi et Finn et d'entrainer ce géant de l'immobilier dans la chute de votre couple ! » Disant cela, d'un air absolument sérieux, April effleura le menton de Sybil du bout du doigt pour ajouter un peu de dramatique et rentrer parfaitement dans son rôle. « Reste à choisir si je séduis Finn ou toi pour mon plan diabolique ! » Sans reculer, April fit un charmant sourire à Sybil, plongeant son regard dans le sien.





All I remember is your back
Walking towards the airport, leaving us all in your past, I traveled fifteen hundred miles to see you, begged you to want me, but you didn't want to.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : auril
Posts : 184
Âge du perso : 25 ans
État civil : fiancée
Activité : Stagiaire chez Real Estate
Money : 8
Sybil Lamba
Admina-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Sam 23 Avr - 19:39

Tell me, what is it about ?
April & Sybil

 

April avait raison sur les enfants sages, après tout, peut-être que Sybil en était une finalement ? Ses provocations et débats sans fin n’étaient que des passe-temps qui s’estomperaient avec le temps ? Elle ne voulait pas vraiment y croire mais qu’allait-il arriver si elle venait à prendre la tête du groupe Lamba ? Elle deviendrait comme son père ou pire. Elle ne voulut pas trop y penser pour le moment, profitant de sa liberté temporaire au sein de cette maison. Elle termina aussitôt son deuxième verre pour chasse les mauvaises pensées qui traverseraient son esprit, ce n’était pas le moment de penser au futur. Pleine de contradiction, elle ne savait pas vraiment quoi lui répondre à sa coloc’. De plus, son mensonge avec son pseudo-fiancé ne l’aidait pas vraiment.  « Oui mais non, tu ne comprends pas…c’est jusque que, cela aurait trop facile de choisir de vivre avec Finn. Une belle baraque, rien à payer, mon père aurait pensé que j’ai choisir la facilité et je n’ai pas envie qu’il le pense.» Au-delà qu’elle n’avait pas vraiment envie de vivre avec le blondinet, une part d’elle-même avait envie de prouver qu’elle pouvait se débrouiller seule, du moins en partie.

Lorsqu’on était avec une cuillère en or dans la bouche, on n’était pas conscient de la chance que l’on avait. On pouvait pratiquement tout acheter, tout était plus facile ! Bien entendu, il y avait des mauvais côtés comme partout ailleurs. April n’avait pas eu la même vie que Sybil, elle en était consciente mais ne semblait pas nourrir de rancœur contre sa colocataire. De toute façon, Sybil n’en voyait pas les raisons, April était devenue une femme indépendante et apparemment avait bien réussit dans la vie.  « Oui, c’est difficile de comprendre, on a chacune nos vies pas vrai ? C’est ce qui nous rend si unique et soyons honnête…irrésistible…» Elle lui répondu avec un air posé et sérieux mais elle termina avec un air légèrement prétentieux.

« Vas-y étouffe toi, il restera plus de vin pour moi.» lui lâcha t’elle en rigolant et sans arrière-pensée, lorsqu’elle la voit faire semblant de s’étouffer et en réponse de ce qu’elle venait lui dire. Toutefois, Sybil restait persuadée que son Finn et April s’entendrait à merveille et qu’elle envisageait une rencontre, cela pourrait être assez fun.  « Détrompe toi, le monde se porterait tellement mieux s’il y en avait au moins deux personnes comme moi !»

La brune avait voulu en savoir plus, et bien elle était servie ! Plutôt convaincante et effroyablement proche de Sybil, la blonde lui raconta qu’elle avait tout manigance pour faire tomber le numéro de l’immobilier en séparant le petit couple. L’héritière ne bougea pas d’un pouce et déposa son verre de vin sur la table  « Quel plan machiavélique, digne d’un film à suspense…» Elle garda également le même sérieux qu’April et fit mine d’applaudir. Elle reprit son verre et le fit tourner doucement en rond en faisait des petits mouvements de poignet pour rester dans l’ambiance. « Je dois admettre que ton plan est bien ficelé mais attention, la réussite de celui-ci ne dépend que de la personne que tu vas choisir ! Tu n’as qu’une seule chance, ma chère.» La brune conserva le contact visuel un bon moment avant de s’affaler sur le fauteuil et étendre ses longues jambes sur celui-ci.  « J’avoue que je serai flatter que tu jettes ton dévolu sur moi, simplement par curiosité, voir comment tu t’y prendrais et pour te voir échouer, bien entendu !» termina t’elle en la taquinant.


 
copyright acidbrain


Keep the dream alive don't let it die If something deep inside keeps inspiring you to try, don't stop And never give up, don't ever give up on you Don't give up  ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : blast
Posts : 705
Âge du perso : 27 ans
État civil : libre... plusieurs relations... selon les points de vue
Activité : Agente immobilière
Money : 216
April S. Hedlund
Fonda-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Mar 3 Mai - 19:35

Tell me, what is it about ?
Sybil & April


Il n'y avait qu'un gosse de riche pour cracher sur le fait de vivre dans une belle maison sans rien à payer avec la personne que l'on aime non ? C'est du moins ce qui sembla à April en l'entendant parler. Elle secoua la tête. Non elle ne comprenait pas vraiment. Puis si c'était la difficulté qu'elle cherchait, la colocation n'était la situation la plus difficile au monde : les frais restaient partagés, pas de solitude, les tâches aussi pouvaient être gérées à deux... April sourit : sa colocataire se rendait-elle compte que c'était déjà du prémâché ? Que la vie pouvait être bien plus compliquée encore ? Peut-être pas. Mais elle ne la blâmerait pas. Prendre la voie la plus simple pouvait parfois être plus tentant que l'honneur de réussir par soi-même. Ap' ne le savait que trop bien pour avoir elle-même fait un choix de facilité. Au moins ce n’était pas l'humilité qui l'étouffait.  « Oui, on fait un joli duo, irrésistible ! Quand à unique, on s'y appliquera ! » Différentes, c'était sûr. Et pourtant ça collait bien jusque-là... comme quoi ce n'était pas toujours les gens qui se ressemblaient qui s'assemblaient.

Avec provocation, April sourit à son amie « Oh ma cher, même morte, j'emporte mon vin ! » Elle rêvait doucement si elle espérait finir la bouteille sans elle. April rit de plus belle en entendant Sybil dire que le monde se porterait mieux s'il y avait plus de gens comme elle. « Mieux ? S’il y a deux fois ton père aussi, on serait tous surtout moins riche encore... » Et ça, pas question, il prenait déjà une assez grosse part d'argent dans ce bas monde.

Son idée de plan machiavélique finit par faire son petit effet... D'un hochement de tête, April reçut le compliment avec beaucoup de sérieux. Elle en était presque fière, ce scénario complétait bien la vie de film de Sybil, non ? Sans perdre une goutte du petit jeu que jouait Sybil, April la regarda tourner le vin dans son verre. Cette vue était une œuvre d'art. Cette femme, toute entière, même si elle se voulait honnête. De la teinte de sa peau à la forme de ses lèvres, la courbe de ses yeux, son nez... magnifique. Elle avait de quoi se faire plaisir à l'œil et ne s'en privait pas. Les yeux clairs d'April ne quittaient pas une seconde Sybil, attentive à tous ces mouvements. En silence, elle garda ses yeux plongés dans les siennes, attendant de voir si au-delà de la mettre en garde quand à son choix pour son plan, la belle allait faire une suggestion.

Un sourire en coin apparu sur le visage de la blonde quand Sybil capitula -du moins selon le point de vue de la jeune femme- pour étendre ses jambes sous son nez et s'allonger. Ainsi donc, elle serait flattée pour qu'elle jette son dévolu sur elle ? C'était là une charmante invitation qu'April n'allait pas se refuser.  « Échouer ? Ma Sybil, ce n’est pas vraiment mon genre d'échouer... » April leva un sourcil avec une mine offensée avec de poser à son tour son verre sur la table. Lentement, la jeune femme bascula ses jambes sur le côté et vient effleurer du bout des doigts la cheville de Sybil. « Mais je vais t'apprendre cela, avec plaisir ! Je m'en voudrais de frustrer ta curiosité... » La blonde était même très curieuse de jusqu'où sa colocataire allait oser jouer avec le feu. Avait-elle réalisé que la blondinette raffolait autant des hommes que des femmes ? Peu probable, mais ça serait peut-être plus clair après ce soir. April se mit à genou sur le canapé et s'avança vers son amie, prenant appui sur sa main, près du haut du corps de la belle brune. Avec une lenteur savourée, elle s'approcha, laissant ses cheveux encadrer son visage et caressa le menton féminin. Le regard plongé dans le sien, April lui avoua à mi-voix « J'aime bien cette part de curiosité chez toi... » Elle mordilla sa lèvre, un air joueur dans le regard, mais surtout indéniablement séductrice. Déterminée à la tentée, April se pencha pour approcher ses lèvres du creux de l'oreille de le belle princesse. « Tu auras le courage de jouer jusqu'au bout, Sybil ? »





All I remember is your back
Walking towards the airport, leaving us all in your past, I traveled fifteen hundred miles to see you, begged you to want me, but you didn't want to.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : auril
Posts : 184
Âge du perso : 25 ans
État civil : fiancée
Activité : Stagiaire chez Real Estate
Money : 8
Sybil Lamba
Admina-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Dim 15 Mai - 23:41

Tell me, what is it about ?
April & Sybil

 

April ne pouvait pas comprendre la situation dans laquelle la brune se trouvait. C’était tout à fait compréhensible, le monde dans lequel elle se vivait était tout simplement compliqué. Enfin c’était le point de vue de Sybil qui n’avait connu rien d’autre. Il fallait rajouter à cela le fameux plan qu’elle avait concocté avec Finn, sa vie n’allait pas se simplifier. Mais ce n’est pas ça qui allait la décourager, elle assumait ses choix et ses projets. Enfin bref, malgré leur différence, le duo s’entendait très bien et Sybil ne regrettait pas son choix de colocation. « J’aimerais bien voir ça !» lui lança t-elle tout en feignant de vouloir attraper la bouteille de vin. « Ouais mais bon s’il y a deux fois mon père, je me suicide direct, faut pas abuser...» Elle avait dit cela en plaisantant mais cette remarque résumait bien leur relation pour le moment. Il faut dire qu’elle était en constante confrontation avec son père (avec sa mère aussi), leur façon de voir les choses étaient tellement différente, on pourrait se demander si elle était bien leur fille. Il y avait eu des bons moments et il y en aurait sans doute encore mais elle ne pouvait accepter totalement ce mode de vie. Peut-être que la décision de son père de lui “faire découvrir la vraie vie” n’était pas une si mauvaise idée. Elle s’éloignait de ce monde qu’elle n’appréciait qu’à moitié. Même si l’envie de le retrouver était assez forte, oui, Sybil était pleine de contradiction. Elle a connu ce mode de vie durant 25 ans, ce n’était pas rien !

« Il y a toujours une première fois à tout, pas vrai ?»  Échouer n’était pas dans le vocabulaire de la blonde, la riche héritière ne serait pas contre le lui apprendre. Toutefois, elle ne savait pas jusqu’où pourrait aller sa coloc’ pour le prouver. April était le genre de femme qui allait jusqu’au bout, le serait-elle avec Sybil ? Elle ne savait pas trop quoi penser, si la blonde était à 100% hétéro, elle jouerait le jeu jusqu’à un certain point, la brune en ferait de même et tenterait de la déstabiliser jusqu'au moment où elle craquerait. Imaginons que ses préférence soient plus ambiguës, le jeu de séduction pourrait prendre une autre tournure. La jeune métisse n’a jamais apprécié qu’on lui colle une étiquette, c’était la personne qu’elle voyait en premier, pas son genre. Bien que la majorité de ses relations soient avec des garçons, elle avait déjà eu des aventures avec des filles, pour être plus franche, avec deux filles mais elle n’était jamais allée jusqu’au bout avec ses deux là. Rien à voir avec la peur de l’inconnu, cela ne s’est pas fait, c’est tout !

Enfin, la réponse à sa question sera doute révèle ce soir, sa curiosité la mènerait assez loin pour le découvrir. C’était bien là le problème, une fois sa curiosité piquer au vif, elle ne pensait à rien d’autre que de l’assouvir. Laissant de côté le fait qu’elle est censée être fiancée par exemple ? Elle n’avait pas trop le temps d’y penser car April débuta les festivités en s’avançant doucement vers la brune, celle-ci la laissa faire, la laissa plonger son regard dans le sien, la laissant caresser son menton. Aura-t-elle le courage de jouer jusqu’au bout ? Elle ne connaissait pas encore la réponse mais cela lui plaisait de tester ses limites. « Question curiosité tu vas être servie mais fais attention, je suis une personne très imprévisible...» Et ce, dans tous les termes possibles, elle pourrait très bien jouer avec elle et décider d’arrêter quand ça lui chante sans raison apparente,simplement parce qu’elle en a envie. April ne devait pas oublier qu’elle avait décidé de vivre avec une vraie enfant gâtée, capricieuse de haut niveau ! Son père ne lui offrait pas des poupées barbie mais plutôt le cabriolet grandeur nature ! « Tu plaisantes, tu ne sais pas à qui tu as affaire...» accompagnée d’une voix taquine, elle tapota légèrement son doigt sur l'épaule de la blonde. Cela faisait des années qu’elle jouait le jeu de la fiancée, elle n’était pas une débutante, loin de là ! Combien de fois, elle avait fait semblant de jouer les amoureuses avec Finn ? Ici, le niveau pourrait être d’un tout autre niveau car April semblait décidé à aller loin. Sans prévenir, elle vient plaquer ses lèvres contre les siennes, quelques secondes, pour l’attiser, la titiller. Sans rien dire, elle se décala légèrement pour se retirer du sofa tout en continuant à la défier du regard. Elle prit son verre de vin pour le terminer et se dirigea vers sa chambre. Comme si rien ne s’était passé, comme si son humeur avait soudainement changé, elle lui adressa un petit sourire innocent et finit par lui dire : « Allez, je vais me changer moi !...» Elle venait de se rendre compte qu’elle était toujours avec ses habits du jour et sa jupe façon cuire n’était pas la plus confortable. Elle retira son pull blanc laissant apparaître son sous-vêtement qui était également blanc et le jeta gentiment sur April. « Tiens un petit avant goût de ce que tu n’auras jamais...»  A ses mots, elle se dirigea finalement vers sa chambre où elle trouva une tenue plus confortable, un pull noir et un petit shorty rose. Agrippant son portable, elle se laissa tomber en avant sur son lit pour y lire ses derniers mails.

hrp:
 
 
copyright acidbrain


Keep the dream alive don't let it die If something deep inside keeps inspiring you to try, don't stop And never give up, don't ever give up on you Don't give up  ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : blast
Posts : 705
Âge du perso : 27 ans
État civil : libre... plusieurs relations... selon les points de vue
Activité : Agente immobilière
Money : 216
April S. Hedlund
Fonda-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Dim 29 Mai - 23:12

Tell me, what is it about ?
Sybil & April


Oh oui, April jouait. Elle n'avait pas la moindre idée de jusqu'où Sybil était capable d'aller. La jolie héritière allait-elle se la jouer timide et reculer pour un simple susurre dans le creux de l'oreille ? April espérait que non, elle était bien trop jolie pour que ça en reste là. La blonde savait qu'elle pourrait apprécier de rapprocher son corps du sien, de laisser le désir bruler sa chaire contre la sienne... oui, sans peine. Elle avait passé plus d'une nuit en compagnie d'une femme, et si elle préférait généralement les hommes, elle se laissait parfois tenter devant des femmes éblouissantes. Et Sybil rentrait dans cette catégorie, indéniablement. April aurait pu réfléchir au fait que draguer sa colocataire n'était pas forcément l'idée la plus brillante à avoir pour avoir la paix dans le ménage. Surtout si elle l'amenait à tromper son fiancé. Mais tous ces interdits ne rendaient la tentation que plus belle, la victoire que plus forte.

Victoire qu'elle n'avait pas encore remportée. Sybil la prévient qu'elle était imprévisible. Intéressant. Elle pensait qu'elle ne savait pas à qui elle avait affaire. Peu importe, April se savait capable de beaucoup. Sybil tapota l'épaule de la jolie blonde, la taquinant gentiment, sans s'avancer à rien. Puis elle se décida finalement à l'embrasser, brièvement ... plus de la provocation qu'autre chose, car elle rompit le contact et se défila immédiatement, fuyant même le sofa. Munie de son verre, elle lui sourit innocemment pour lui dire qu'elle allait se changer. April leva un sourcil. Sybil trichait. Pire, elle la provoquait vraiment, retirant son haut blanc et le lui lança avant de se diriger vers sa chambre. Sans se priver de la vue, April la suivit du regard et sourit en l'entendant lui dire que c'était là un avant-goût de ce qu'elle n'aurait jamais.

La belle blonde lui laissa quelques secondes de répit, le temps de se changer, avant de faire intrusion dans la chambre non fermée. Elle s'assit à côté de la posa sa main sur le portable de sa coloc'. « Vraiment ? C'est tout ce que tu as ? "Je vais me changer... un avant-goût de ce que tu n'auras jamais" ? Rien de plus ? » April lança le portable plus loin dans le lit. Elle fit une petite moue. « Je suis déçue. Tu survente la chose là, en disant que je ne sais pas à qui j'ai affaire. » April posa son index sur le genou de Sybil et fit marcher ses doigts contre sa peau, caressant du regard sa peau douce. « Pour l'instant, j'ai affaire une jeune femme qui prétends pouvoir jouer en dehors de sa classe riche... qui prétends embrasser, car ça, ça n'a rien à voir avec un vrai baiser, et qui fuit en prétendant se rendre inaccessible. » Elle mordilla sa lèvre avant de donner un conseil. « Tu dois pousser plus loin le jeu si tu veux être crédible et donner envie, en faire baver les gens. Mettre un shorty, c'est bien, savoir en jouer c'est mieux. »

Et elle comptait bien lui montrer comment. Pas plus habillée que sa coloc', April étira ses bras au-dessus de sa tête avant de se laisser basculer en arrière sur le lit. Elle balaya ses cheveux d'une main, comme si la flemme même l'habitait. La jeune femme laissa sa main dans ses cheveux tandis que son autre main venait se glisser sous son tee-shirt, le faisant remonter par la même occasion, laissant apparaitre son délicieux ventre plat. Elle laissa glisser ses doigts sur sa peau, caressa sa hanche en mordillant sa lèvre, suggestive. Puis son pied nu remonta pour souligner la douceur de sa jambe. April finit se retourner, roulant sur le ventre en s'étirant tel un chat, creusant son dos et mettant en avant, dans une innocence feinte, la forme arrondie et en partie dévoilée par son shorty de son fessier. Le blondinette tendit la main et récupéra le portable jeté plus tôt. « Mais.. si tout ça ne t'intéresse pas... je vais fouiller, voir ce que ton blond te dit de si palpitant pour te rendre fidèle ! »





All I remember is your back
Walking towards the airport, leaving us all in your past, I traveled fifteen hundred miles to see you, begged you to want me, but you didn't want to.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : auril
Posts : 184
Âge du perso : 25 ans
État civil : fiancée
Activité : Stagiaire chez Real Estate
Money : 8
Sybil Lamba
Admina-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Lun 6 Juin - 23:29

Tell me, what is it about ?
April & Sybil

 


Sybil s’était amusée à la provoquer gentiment, ne sachant pas jusqu'où elle pourrait aller, ni même jusqu’où sa colocataire pouvait aller. Un peu naïve de penser qu’April n’était pas prête à aller jusqu’au bout parce qu’elles étaient colocataires et que la blonde savait que l’autre était fiancée. Sybil n’était pas idiote non plus, elle savait pertinemment que des personnes passeraient outre ses deux obstacles mais est-ce que sa coloc serait prêt à le faire ? La réponse paraissait évidente pour la brune même si le doute persistait, c’est pour cette raison qu’elle préféra s’en aller dans sa chambre. Si elle se laissait tenter, l’héritière pouvait aller loin très loin, juste pour prouver qu’elle n’a peur de rien et que l’inconnu ne lui faisait pas peur ! De plus, sa camarade ne la laissait pas indifférente, loin de là, elle avait déjà eu quelques relations avec des femmes mais elle n’avait jamais été jusqu’au bout parce la relation s’arrêtait très souvent avant que les choses ne deviennent sérieuses.

il ne fallut pas quelques secondes avant que la blonde débarque dans la chambre de son amie, elle avait quand même eu le temps de se changer et de passer des vêtements plus agréables. Apparemment, April était déçue, elle s’attendait à beaucoup plus de la part de sa colocataire. Elle en profita également pour jeter le téléphone au loin, ce qui eut pour effet de voir apparaître un air faussement choqué sur le visage de la belle brune. Celle-ci resta silencieuse et écouta attentivement ce que son interlocutrice avait à dire. Elle la laissa glisser son doigt sur ses magnifiques jambes, elle semblait en vouloir plus, jouait-elle avec le feu ou jouait-elle simplement la comédie ? A ce stade, elle ne savait pas encore mais elle n’appréciait pas entendre lui dire qu’elle prétendait simplement jouer, non, Sybil savait qu’elle serait capable d’aller plus loin. Cependant elle feinta vouloir ne rien faire de plus, son corps à lui seul le faisait pour elle. Elle avait incroyablement confiance en elle et en ce corps qu’elle entretenait très bien grâce au séance de sport et son alimentation saine. « Je suis désolée d’entendre que je t’ai déçue mais je ne vois pas pourquoi j'irai plus loin.  Ce magnifique corps parle pour moi, il n’y a qu’à te regarder, tu meurs d’envie de le posséder... »   A ses mots, elle se retourna légèrement pour faire face à la bonde et en laissant tombé son bras le long de son corps comme si elle lui en faisait la présentation.

Ensuite, April lui fit une merveilleuse présentation de son propre corps, Sybil savait qu’elle se trouvait en face d’une belle femme mais ses gestes aguicheurs lui donnait un air de femme fatale qui ne déplaisait pas à la brune. Elle savait qu’elle avait un corps de rêve et en jouait de façon presque indécente. Un sourire espiègle se dessina sur les lèvres de la jeune stagiaire. Jamais elle ne se serait doutée que pareil situation aurait pu lui arriver. Après ce petit spectacle, la jeune femme attrapa le portable qui se trouvait non loin, pour voir ce que le blondinet pouvait bien raconté de si intéressant. L’objet n’avait pas été verrouillé, la blonde avait accès la totalité de son contenu sauf au mail qui nécessitait un mot de passe. Sybil ne tenta pas de le récupérer, du moins au début, elle se disait qu’il n’y avait bien rien d’intéressant et que les textos au sujet de leur plan avait été supprimé. Bientôt,  elle réalisa qu’il était bien là le problème, rien de particulier à lire, pour un couple fiancé depuis quelques mois, cela paraissait louche.  « Tu ne vas quand même pas lire mes messages ?»   Elle tenta de rester calme mais comment elle lui expliquer que les messages échangés  avec son fiancé sont d’une telle banalité ? Le dernier message en date était un tout bête :” Je viens de te chercher à l’entrée du bâtiment”. L'album photo n’était pas mieux, un nombre incalculable d’autoportrait et les photos avec Finn ressemblait plus à un duo d’ami plutôt qu’à un couple. Alors, Sybil tenta une manœuvre, elle s’approcha doucement de la blonde et approcha son visage au sien tout en ne la lâchant pas du regard.  « Je pensais que tu avais mieux à faire...» lança t-elle de façon innocente tout en effleurant la peau de sa hanche à travers le t-shirt, tout ne essayant de subtiliser l'objet de ses mains de façon discrète...



 
copyright acidbrain


Keep the dream alive don't let it die If something deep inside keeps inspiring you to try, don't stop And never give up, don't ever give up on you Don't give up  ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pseudo : blast
Posts : 705
Âge du perso : 27 ans
État civil : libre... plusieurs relations... selon les points de vue
Activité : Agente immobilière
Money : 216
April S. Hedlund
Fonda-SHIELD


A glimpse inside my world
ROOMIES & RELATIONSHIP :
A savoir sur moi :
Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   
Dim 18 Sep - 23:44

Tell me, what is it about ?
Sybil & April


Avouons-le : si April n'avait jamais été une enfant gâtée, encore moins pourrie par l'abondance, elle n'en détestait pas moins entendre non. Quand elle jouait, elle aimait gagner. Obtenir ce qu'elle souhaitait. Et pour ce qui était des effusions au corps à corps, elle avait plus l'habitude de dire non que de se l'entendre dire. Sa déception ne fut pas feinte quand elle entendit dire qu'elle ne voyait pas pourquoi elle irait plus loin. Elle l'écouta poursuivre, sans pour autant donner mentalement raison au moindre de ses arguments. Au contraire, April laissa un petit rire sarcastique s'échapper de ses lèvres. « Ce doit être ennuyant avec toi si le fait de savoir qu'on te veut suffit à te rassasier. À moins que tu croies que c'est la bonne solution d'être sage, hétéro et dans les pas à Papa. » Le terme hétéro aurait mérité plusieurs guillemets. Car peu importait ce que disait Sybil avec ses lèvres, ses yeux quant à eux ne s'étaient pas détachés de son corps une seconde durant le petit spectacle qu'April lui avait offert, savourant la vue. Elle aussi mourrait de curiosité. Seulement elle n'avait visiblement pas ce qu'il fallait pour faire plus. Idée difficile à accepter. Il aurait été sage de laisser tomber, de s'éloigner et de laisser en paix sa colocataire. Mais la raison n'était pas le premier mot qui venait à l'esprit quand il s'agissait de la jolie blonde.

« Et dire que je pensais que tu changeais des gosses de riche... Finalement tu n'es qu'une autre de ces princesses monogames, n'est-ce pas ? Si c'est le cas, ce n’est pas dérangeant que je fouille dans ton téléphone, non ? Ou alors pire... tu es une menteuse qui se ment à elle-même. Car une femme qui ne me veut pas ne me regarde pas comme tu viens de le faire. » C'était une logique comme une autre, pas forcément la plus défendable, mais la blonde comptait s'y accrocher fermement. April préférait pousser un peu plus loin. Pas seulement parce que Sybil était belle comme une déesse, non. Parce qu'elle aurait presque pu mettre sa main à couper quand au fait qu'elle lui plaisait aussi. Plus d'une fois, elle avait surpris un regard qui laissait penser que la jolie jeune femme aurait bien rapproché sa peau sombre de la sienne sans se faire prier. April voyait ce tableau d'ici... Et ne put s'empêcher de faire la remarque. « C'est dommage... on aurait été belles, entrelacées, ta peau contre la mienne... Je l'aurais bien goûté. » Et c'était contrariant que ce souhait lui soit refusé. Apr' mordilla sa lèvre, hésitant entre la contrariété et l'envie de lui chercher à avoir raison. Mais la diversion de Sybil ne fut pas assez habile. Une seconde avant, elle ne voyait pas pourquoi elle irait plus loin et à présent elle lui suggérait qu'elle avait bien mieux à faire que de regarder des messages ? Vraiment ? Cela piquait la curiosité de la blonde. Elle leva un sourcil et une étincelle taquine traversa son regard.  « Non vraiment, tu vas ne pas prétendre me draguer juste à cause de ce qu'il y a dans le portable, non ? » Rapidement, April fit volteface sur le lit pour allumer l'écran. Que pouvait-il bien y avoir de croustillant là dedans ? Elle n'aurait pas bien longtemps, photos ou message, il fallait choisir... Elle n'avait aucun doute que sa coloc' allait chercher à intervenir à tout instant. Les photos seraient plus parlantes, plus rapides. Un clic, un coup d'oeil, sur n'importe quoi qui pourrait être compromettant. Du bout du doigt, April scrolla rapidement parmi la liste de photos.

Sachant parfaitement que sa colocataire allait chercher à intercepter son appareil, April sortit ses jambes du lit pour s'assoir au bord et se pencha sur l'appareil. Quelques photos défilèrent sous ses yeux, toute plus ou moins semblable, en dehors des tenues qui changeaient et les lieux. La blonde fit une moue et tendit le portable à la belle métisse. « Ça ressemble à des photos d'identité, même quand vous êtes à deux. Il t’a promis quoi pour que tu puisses dire oui à un mariage aussi peu passionnant ? » Non, la délicatesse ou subtilité ne faisait pas parti de ses principes il faut croire.






All I remember is your back
Walking towards the airport, leaving us all in your past, I traveled fifteen hundred miles to see you, begged you to want me, but you didn't want to.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil   


Revenir en haut Aller en bas
 
Tell me, what is it about ? ♦ feat Sybil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hey Roomie ! ::  :: Get busy in downtown :: Quartier d'affaires :: Logements-